BIEN PROTÉGÉ SANS TRANSPIRER

L’été, on a envie de rouler léger. Alors il est tentant de laisser bottes, blouson et gants au vestiaire. C’est loin d’être une bonne idée ! La moindre chute, même à l’arrêt, vous le fera regretter. Et qui peut jurer qu’il ne tombera jamais et n’aura jamais d’accrochage ? Voici quelques conseils pour vous équiper sans souffrir de la chaleur de l’été et ne rapporter de vos balades au soleil que de beaux souvenirs.

_0002_484-BMW-FB-Posts-Article-Chaleur-960x140

 

Sortez couverts de la tête aux pieds.

Certains disent qu’il vaut mieux avoir chaud qu’avoir mal. À moto, même pour aller à la plage ou acheter du pain, pas de sortie sans un équipement adapté. On ne le répète jamais assez : pas de short, pas de baskets, pas de manches courtes ! Cela peut paraître rabat-joie, mais quiconque a connu une chute bras ou jambes nues s’en souvient toute sa vie… et si cela ne vous est jamais arrivé, vous connaissez sûrement quelqu’un dans votre entourage. Quant au casque, il doit toujours être correctement attaché, même pour une course de cinq minutes. Si le vôtre n’est pas bien ventilé, cela vaut la peine d’en changer, car le confort de la tête est vraiment essentiel.

 

Matériaux adaptés, finitions bien pensées.

Bien sûr, quand il fait chaud, le cuir n’est pas forcément agréable à porter. Il est lourd et étanche à l’air. Heureusement, aujourd’hui il existe des matériaux à la fois résistants et respirants. C’est vrai pour les blousons, les pantalons, les bottes et les gants. Le Cordura par exemple, est un matériau synthétique très résistant à l’abrasion et à la déchirure. Le GORE-TEX est en même temps respirant et imperméable à la pluie : il laisse passer l’air mais pas l’eau. Les fabricants d’équipement moto prennent de plus en plus au sérieux le besoin de ventilation. Ce n’est pas un hasard si certains nomment leurs gammes « Venting », « Air » ou « AirFlow ». Ils redoublent parfois d’astuces pour améliorer l’aération de leurs vêtements : soufflets, empiècements ajourées, filets, mesh, doublures amovibles… La différence se cache souvent dans des détails en apparence insignifiants, mais qui font leurs preuves sur le terrain. N’hésitez pas à essayer et à comparer. Vérifiez aussi les éléments de sécurité passive de vos vêtements moto d’été : renforts aux genoux et aux hanches pour le pantalon, aux coudes, aux épaules et au dos pour le blouson, aux articulations pour les gants, aux chevilles, aux orteils et au talon pour les chaussures.

 

Et le style dans tout ça ?

Même le look n’est plus une excuse pour négliger sa sécurité. Pour les sorties en ville ou en bord de mer, on trouve par exemple des « baskets » d’été homologués pour la moto qui se portent toute la journée sans que personne ne soupçonne qu’il s’agit d’un équipement de pilotage ! Regardez par exemple les Sneakers RIDE de BMW Motorrad : elle cachent bien leur jeu.

 

L’été est aussi la saison des petites bêtes !

Quoi de plus désagréable que de voir son champ de vision se couvrir progressivement de moucherons écrasés ? L’été, pensez à avoir toujours avec vous une bombe de produit spécial nettoyant et un chiffon doux pour ne pas rayer votre visière. Important également : fermez soigneusement votre col et vos poignets pour éviter qu’une guêpe ou un taon ne s’introduise sous vos vêtements. Une piqûre en roulant peut provoquer, en plus de la douleur, un geste malencontreux et détourner votre attention de la route. Si vous sentez qu’un insecte est entré dans votre blouson, arrêtez-vous immédiatement si vous le pouvez et n’attendez pas qu’il vous pique ! N’oubliez pas qu’un insecte qui se sent enfermé panique et cherche à se défendre.

 

Roulez toujours bien hydraté.

Avant de prendre la route ou de faire une virée dans la nature, pensez à emporter une bouteille d’eau : la déshydratation diminue les réflexes et peut conduire à un malaise. Plus malins, les sacs souples isothermes fixés sur le dos, où l’on boit à l’aide d’un petit tuyau passé dans le casque. Pas besoin de s’arrêter, vous vous désaltérez à volonté tout en roulant ! Pensez aussi à l’hydratation de votre moto, si elle est refroidie par eau : le liquide de refroidissement peut baisser en cas de forte chaleur. Vérifiez le niveau régulièrement et si besoin, faites l’appoint. Evitez à tout prix une surchauffe de votre moteur ! Pour être sûr de choisir le bon produit en fonction de la saison, n’hésitez pas à demander conseil à votre concessionnaire. Une visite qui est d’ailleurs toujours utile avant de partir en vacances.

Découvrir d’autres articles similaires

X