PETIT ÉCLAIRAGE SUR LES BOUGIES.

Indispensable au fonctionnement du moteur thermique de votre moto, la bougie est un élément vital. Tout motard doit en connaître le fonctionnement pour entretenir correctement sa moto et ne jamais rester sur le bas-côté. Pour les plus novices, voici une antisèche qui fera des étincelles.

rsz_484-bmw-fb-posts-960x640-bougies-v1a

Une pièce soumise à rude épreuve.

Dans le moteur, les bougies (au moins une par cylindre) créent l’étincelle nécessaire à la combustion du mélange air/essence. Elles doivent aussi dissiper la chaleur issue de cette combustion. Placées en environnement hostile, elles sont exposées à une très haute tension (près de 30 000 V), à une température avoisinant les 2 000 °C et à une pression explosive pouvant aller jusqu’à 50 kg/cm2. Après avoir affronté un tel enfer, rien étonnant à ce qu’elles s’usent et doivent être remplacées régulièrement. Car dès que les bougies sont usées, des anomalies ne tardent pas à apparaître : mise en route difficile, mauvais rendement du moteur, consommation et pollution en hausse…

Bien choisir ses bougies.

Il existe sur le marché deux types de bougies : les bougies dites « chaudes » pour les moteurs aux performances modérées et les bougies dites « froides » pour les moteurs plus performants. Pour ne pas vous tromper, il est primordial de respecter les préconisations du constructeur sur votre modèle.

Entretenir la flamme.

Passons à présent à la case entretien. Pour déterminer quand vos bougies doivent être remplacées, respectez en priorité les échéances indiquées par votre constructeur. En moyenne, l’opération doit être effectuée tous les 20 000 à 30 000 km. L’aspect visuel de la bougie donne aussi des indications sur son état. Mais rien ne sert de limer les électrodes pour tenter de les décrasser, car elles ont déjà perdu de la matière et leur nettoyage peut s’avérer encore plus destructeur. Changez-les, c’est la seule option viable. Et changez toujours en même temps toute les bougies de votre moteur.

Comment remplacer ses bougies.

Comme déjà indiqué plus haut, respectez bien le type de bougie préconisé pour éviter les mauvaises surprises. La bougie doit être d’abord vissée à la main. Puis le serrage final sera effectué à l’aide d’une clé dynamométrique pour respecter le couple de serrage préconisé par le constructeur. Pour un geste parfait, le plus simple reste encore de faire remplacer vos bougies chez votre concessionnaire. Vous pourrez alors reprendre la route sereinement et souffler de nombreuses bougies avec votre moto !

Découvrir d’autres articles similaires

X