RÊVES DE SABLE, DU DAKAR AU TOUQUET.

Il n’a que 27 ans mais parle de souvenirs du Dakar des années 1981 ou 1983, avant sa naissance. Pierre-Alexandre Treust s’est forgé une mémoire à travers de vieux magazines et de longues recherches sur le net. Il faisait de l’enduro à la sauvage, gamin, sur de vieilles mobs puis des 125, mais pas de cross. Lui rêve d’aller loin.

 

_0001_484-BMW-FB-Posts-Article-PIERRE_ALEXANDRE-960x640

 

Après sa première BMW R 75/6, Pierre-Alexandre s’est vite cherché un trail. BMW, pas le choix, histoire de s’approcher un peu plus de son idole, Hubert Auriol, vainqueur du Dakar sur les premières GS. Il a trouvé une R 100 GS convenable, abordable, et s’est empressé de la modifier à son goût, de lui offrir un parfum d’aventure. Il a coupé la boucle arrière, en a soudé une nouvelle, poursuivait ses études en architecture le jour, rêvait de sable la nuit, comme une obsession. Le premier Touquet Classic lui a tendu les bras, en 2015.

Tous les autres concurrents s’engageaient avec d’anciennes machines de cross ou d’enduro, lui s’y voyait avec sa R 100 GS. Ses copains l’ont traité de fou.

 

« C’est beaucoup trop lourd, tu vas galérer. Le sable, c’est autre chose. » Pierre-Alexandre s’est entêté et a trouvé un allié en Jacky Terrillon, boss de Légendes Motorcycle. Le défi l’a amusé, il a conseillé le jeune fougueux, lui a filé quelques pièces, dont un amortisseur et un démarreur. Comment faire d’une R 100 GS de 200 kg une moto d’enduro ? La prépa fut sommaire, une légère cure d’amaigrissement, un pneu avant de cross, les tubes de fourches remontés dans les tés… « J’aime quand ça fait mal ! » Il a été servi.

 

Le pneu avant de cross s’enfonçait dans le sable mou, il a relevé la moto une bonne vingtaine de fois, jusqu’à ce qu’elle ne tourne plus que sur un cylindre.

Arrêté, un commissaire de piste s’est approché, au bout de cinq minutes, ils trouvent la panne ensemble, un antiparasite débranché… Reparti pour les derniers tours, le moral en berne, il terminait ainsi la première manche. Déjà un exploit. Regonflé par ses potes, il est reparti en seconde manche comme un chien fou, dans la roue de Mickaël Pichon ! Pour terminer 60è sur 200 participants, un exploit.

484-BMW-FB-Posts-Article-PIERRE_ALEXANDRE-2-V1a

Qu’il a voulu rééditer en 2016, en préparant mieux sa moto : pistons et segments neufs (toujours en pièces d’origine BMW), jante arrière de 18 pouces, fourche d’enduro… Mais l’aventure a tourné court, embrayage cramé. Il garde son objectif en vue et préparera à nouveau sa BMW pour un autre Touquet, s’il trouve de l’aide. Toutes les pièces de R 100 GS sont disponibles en concession (notamment chez Europ’Touring à Arras, dans le Pas-de-Calais), il ne lui manque qu’un coup de pouce.

Pierre-Alexandre s’est ensuite investi dans des événements vintage décalés, comme le Dirt Quake, le Wheels&Waves, le Snow Quake et maintenant le Super Hooligan Flat Track en Angleterre. Un autre rêve le tracasse : s’engager au Dakar avec une F 800 GS.

Découvrir d’autres articles similaires

X